TELAMURE

 

Télamuré naît en 2008 de la rencontre de trois musiciens de l’Italie du Sud: les frères Francesco et Giovanni Semeraro, originaires de la région des Pouilles et le calabrais Francesco Rosa. Baignés dans la tradition musicale de leurs terres d’origine, leurs chemins se croisent à Paris, dans les cafés des quartiers de Belleville, Ménilmontant et Montreuil où ils se retrouvent alors à mélanger leurs histoires et leurs instruments. Ce bagage culturel, transmis de première main par les gens de leurs villages ou appris dans leurs propres familles constitue le noyau autour duquel les trois musiciens tissent, au fil des ans, le répertoire du groupe.

Télamuré propose aujourd’hui trois spectacles déclinant différentes références à la culture Sud-italienne :

Tarentella roots

Trio musical faisant la part belle à la spontanéité et la fraîcheur où la variété des instruments, la puissance des voix, la sensualité de la danse et les rythmes endiablés se succèdent et donnent vie à un spectacle riche en couleurs.

La “Fanfare poilue” est une déclinaison de ce programme en déambulation et en acoustique, particulièrement adaptée aux événements en plein air. Devant leurs costumes et instruments traditionnels (grosse caisse, zampogna – cornemuse, ciaramella – bombarde, ottavino -piccolo), on respire immédiatement la passion et l’ivresse qui caractérisent les fêtes populaires de l’Italie du Sud.

 

Orchestrina fratelli Semeraro

Cette formation modulable, du duo (accordéon, clarinette) au quintet (batterie, contrebasse, chant), reconstitue les petits orchestres populaires italiens d’antan. Valses envoûtantes, mazurkas à l’italienne, polkas pétillantes, quadrilles enivrantes et tarentelles endiablées y côtoient des clins d’œil à la tradition de la chanson et du musette français, aux côtés de tubes (rigoureusement un peu démodés!) partagés des deux côtés des alpes.

 

 

Bal Rital

Au-delà du spectacle, le Bal Rital constitue une véritable fête populaire, mélangeant musique, danse et gastronomie au cœur des rituels traditionnels de la culture populaire italienne. Télamuré y invite alors d’autres artistes : Anna Cinzia Villani les rejoint au chant, Natale La Riccia à la batterie, Maristella Martella pour les chorégraphies, Sara Colonna et la compagnie Tarantarte à la danse.

Un spectacle complet apparaît, mobilisant le public autour de mélodies originales et la grâce des performances s’entremêlant sur des rythmes entraînants. Et lorsque la fins semble s’annoncer, deux marionnettes géantes envahissent la piste et se joignent au public pour une dernière danse au son d’une ancienne fanfare traditionnelle de calabre !

 

[   Écoutez-les  ]

 

Télmarué – Tarentella roots au Cabaret Sauvage (Paris, décembre 2013)

Télamuré – Tarentella roots (Cabaret Sauvage, janvier 2015)

Orchestrina fratelli Semeraro à la Station Service (Montreuil, mars 2015)

Le Bal Rital au Chêne (Villejuif, avril 2016)

 

  [   Regardez-les   ]

 

Publié par Pandore, la boîte de prod' sur dimanche 23 avril 2017

 

[   Rencontrez-les  ]

 

Devenu le point de référence de la musique traditionnelle d’Italie du Sud en France, Télamuré s’est notamment produit dans des salles comme le Cabaret Sauvage (Paris), le studio de l’Ermitage (Paris), la Bellevilloise (Paris), le 104 (Aubervilliers) ou encore lors de festivals tels Villes des Musiques du Monde (Saint-Denis), Rhizomes (Paris), les Traversées de Tatihou (St-Vaast-la-hougue), Artpole Festival (Ukraine), Antitapas (Belgique), Ballati (Italie), Radicazioni (Italie).

Le Bal Rital a quant à lui commencé à La parole errante (Montreuil), avant de s’établir sous le chapiteau du Cabaret Sauvage (Paris) pour une résidence suivie depuis 2013 et a été programmé à Anis Gras (Arcueil) dans le cadre du Festival d’Ile-de-France en 2016.

Pour savoir où se passent leurs prochains concerts, c’est ici !

 

[   Suivez-les   ]

 

Sur les réseaux sociaux : @Telamure.MusicaDalSudItalia

Sur le web : http://www.telamure.com/

 

[   Accueillez-les  ]

 

Une question sur Télamuré ? Contactez-moi !

[   Presse  ]

 

Le Bal Rital, par Pierre Tellier pour Télérama Sortir (novembre 2013)

Avez-vous déjà été à un bal de pouilleux ?, pour le HuffingtonPost (novembre 2013)

Interview des musiciens et présentation du Bal rital, dans le cadre du Festival d’Ile-de-France (septembre 2016)