Prochaine soirée

Comme tous les ans, « Soirée Tzigane Paris » célèbre Djurdjevdan : en Serbie et dans les Balkans, le 6 Mai, on célèbre le printemps, la fête de la Saint Georges. Un voyage au cœur d’un univers musical magique : Balkan, Tzigane, … Tapez des mains, des pieds, dansez et chantez sur une musique fraîche, riche qui vacille entre la joie et la mélancolie, un vrai moment de bonheur et de paix entre les cultures et les peuples.

O’DJILA
C’est toute la richesse et le mystère des Balkans qui s’expriment à travers leur musique. Un mélange subtil de guitares manouche et tzigane, de percussions orientales, d’une voix chaude et colorée et du swing de la contrebasse…
On se sent pris dans un tourbillon qui nous transporte vers l’essence même de l’âme tzigane !

BANDA SLJIVOVICA
Le répertoire authentique et intarissable de Banda Sljivovica est un cocktail musical aux arômes balkaniques enivrants à base de thèmes traditionnels serbes et morceaux nostalgiques slaves, auxquels vous ajouter un zeste de rythmes orientaux et une bonne dose énergétique tzigane… Mélanger le tout et écouter sans modération !

SHANTEL
Le Roi du dancefloor des Balkans » « L’important, c’est faire la fête à la bohémienne » Petit bonhomme portant costume, chapeau noir et cravate rose, Stephan Hantel, alias Shantel est un poisson gitan, toujours curieux de voir si l’eau est
plus fraîche ailleurs. Il a d’abord frétillé dans les rivières du hip-hop et de l’acid jazz, puis remonté le courant électro, attrapant dans ses filets digitaux les fanfares balkaniques du Taraf de Haïdouks ou du Kocani Orkestar, et conquis la planète techno en
samplant les airs les plus roots. Un succès ? “Il y a quinze ans, nuance-t-il, j’ai cru que les beats des Balkans pourraient réunir toutes les diversités dans un espace commun de compréhension.
Or, avec la montée du racisme et des nationalismes, l’idée même d’Europe est en train d’exploser.” Revenu de la rave tzigane, il a, plus récemment, compilé en en acoustique les morceaux qu’écoutait la mafia juive new-yorkaise (Kosher Nostra).

CAPTAIN CUMBIA 
Multi-instrumentiste, chanteur, dj et producteur, « El Súper Desperado » de Ménilmontant est un spécialiste de la Cumbia sous toutes ses formes. Dans son labo cumbiero, il s’amuse à mixer, remixer, « mashuper » la cumbia colombienne, mexicaine, amazonienne et argentine avec du Hip-Hop, du Reggae-Dance Hall ou même des Balkan-Beats. Sur scène, il passe simultanément des platines au mélodica, du chant au güiro, sur des productions de son cru ou des chansons traditionnelles de la cumbia. Agitateur de foules, ce showman (Télérama), vous entraine irrésistiblement dans la danse !

Informations pratiques
Vendredi 04 Mai 2018, 20h à 06h
@La Bellevilloise (Paris)
PAF : 10€ sur place et en prévente